04 90 56 68 69

contact@hugues-construction.fr

Domaine Viticole de Sulauze

Situé Entre Miramas et Istres, le domaine de Sulauze raconte l’histoire de la Provence et de la plaine de la Crau. Etabli sur plus de 500 hectares, le domaine possède un terroir particulier, constitué de calcaires coquilliers et sableux. C’est dans ce cadre qu’Hugues Construction a eu l’opportunité de réaliser les travaux de réaménagement et d’extension de la cave viticole. Les plus vieux bâtiments de la cave datant du XVII° siècle, et afin de rester fidèle à son terroir si caractéristique, il paraissait essentiel de conserver l’architecture du domaine avec ses pierres apparentes. D’ailleurs c’est ce qu’il lui vaut son charme lors d’évènements estivaux !

Le domaine de Sulauze nous a fait confiance afin de mener à bien les projets suivants :

  • Démolition et rénovation de l’atelier garage
  • Extension de la cave
  • Création d’un toit terrasse au-dessus du garage
  • Création de la miellerie

Afin de rester en corrélation avec les bâtiments existants, l’extension de la cave et la création de l’atelier ont été entièrement réalisées en pierre de Vers Pont du Gard.

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec la Société d’Exploitation des Carrières de Vers qui a débité et approvisionné les blocs de pierre qui font le charme du chai.

Un calepinage précis à été nécessaire afin de prévoir précisément la place de chacun de ces blocs de pierre. De plus la manipulation de ces derniers a permis à nos équipes d’acquérir de nouvelles compétences car il n’est pas aisé de manœuvrer des blocs d’un poids d’environ 2 tonnes, sans les endommager et en toute sécurité.

Nos équipes ont découvert le jeu TETRIS grandeur nature !

En effet, la pose de ces derniers s’effectue dans un ordre très précis et nécessite la numération de chaque bloc avec une découpe au millimètre près.

Une autre complexité réside dans la réalisation des carottages et des évidements, réalisés sur certains blocs permettant le passage des gaines et canalisations.
Ces derniers sont réalisés avant la pose, au moment de la taille ce qui nécessite à nouveau une parfaite maitrise du calepinage.

Une fois l’élévation des blocs effectuées nous avons réalisé à l’intérieur du bâtiment un arc de plein cintre avec une hauteur de 3 mètres sur une largeur de 4 mètres.

L’arc en plein cintre est un demi-cercle en pierre permettant de former un linteau au-dessus d’une ouverture. On appelle cintre la forme qui va servir à construire l’arc. On pose les pierres sur le cintre, en partant des deux montants ou des deux piliers de chaque côté de l’ouverture. La dernière pierre, tout en haut de l’arc est nommée « clef de voute ». Quand elle est en place, toutes les pierres de l’arc vont se tenir entre elles.

Pour constituer cet arc, le seul moyen à notre connaissance fût de réaliser un coffrage perdu avec étaiement pour assurer le maintien le temps du scellement.

Le coffrage perdu a la particularité de ne pas être récupérable. Il va donc rester en place lors de la pose, puis démonté et recyclé vers la filière bois.

A la suite de cela et afin de parfaire les aménagements, nous avons réalisé une dalle en béton décoratif de 230m² créant ainsi le toit terrasse accessible au public lors des réception et séminaires

Les quantités à retenir :

• 200 Tonnes de pierres Vers Pont du Gard : dimension larg 40 cm x ép 40 volumique apparente 1805 kg/m3, conductivité thermique = 0.70 en W.m-1.k-1)
• 230 m² de béton décoratif
• 500 m² de dallage industriel
• 200 m3 de béton fondation

Contactez-nous !